HISTORIQUE DE LA MARQUE boss

BOSS est une filiale de la société japonaise Roland Corporation fondée en 1976. Avec plusieurs millions de produits vendus depuis l’origine, c’est sans conteste à ce jour le plus important fabricant d’effets pour guitare et basse.
Si son activité concerne également l’enregistrement numérique, les boites à rythmes et divers accessoires, c’est avec ses pédales compactes et ses pédaliers multi-effets que la marque effectue l’essentiel de son chiffre d’affaire.

Introduit en 1974, le Beckmen Musical Instruments B-100 The Boss (pré-ampli pour guitare acoustique livré avec son micro) est le premier produit pour guitare commercialisé par Roland. Il faudra attendre 1976 pour que la première pédale BOSS officielle soit présentée au public. Le CE-1 Chorus Ensemble n’est rien d’autre que le circuit chorus/vibrato du Roland JC-120 logé dans un boitier individuel. Entendu sur de nombreux enregistrements, ce sont Andy Summers de The Police et Jeff Skunk Baxter de The Doobie Brothers qui en seront les plus emblématiques ambassadeurs.
Sortiront la même année les GE-10 (égaliseur graphique), BF-1 (flanger) et DB-5 (distorsion).

La légendaire gamme de Compact Pedals entame sa carrière en 1977 avec six modèles : OD-1 Overdrive (première pédale overdrive de tous les temps), PH-1 Phaser, SP-1 Spectrum Parametric Equalizer, GE-6 Graphic Equalizer à 6 bandes, CS-1 Compressor et TW-1 Automatic Wah.
Le gabarit de poche, la robustesse, la simplicité d’utilisation et le tarif très accessible de ces effets vont instantanément convaincrent les musiciens.
La mythique et incontournable DS-1 Distorsion apparait en 1978, le CE-2 Chorus en 1979, et le BF-2 Flanger en 1980.

Au début des années 80 la technologie digitale émerge à peine. Le délai en rack SDE-3000 est alors la référence dans les studios d’enregistrement et pour les musiciens professionnels. Véritable prouesse technologique pour l’époque, la pédale DD-2 Digital Delay de 1983 en est une version compactée et démocratique. Enorme succès commercial. Standard de l’industrie, la DD-2 sera régulièrement optimisée avec ses diverses évolutions (DSD-2 Digital Sampler/Delay en 1985, DD-3 Digital Delay et DSD-3 Digital Sampler/Delay en 1986, etc…).

En 1987 BOSS introduit une nouvelle référence importante et référentielle, la RV-2 Digital Reverb équipée d’un nouveau processeur alors extrêmement puissant.

En 1988 Boss présente sont premier pédalier multi-effets, le ME-5 qui réunit dans le même châssis un compresseur, des saturations overdrive/distortion, un égaliseur, des modulations chorus/flanger et divers delay/reverb digitaux. Bien que certains préfèrent l’intuitivité des pédales individuelles, bon nombre de guitaristes optent pour ce processeur multi-fonctions qui possède de nombreuses qualités : possibilité de programmer et mémoriser ses sonorités, simplification de la connectique, alimentation centralisée.
Comme pour toutes les autres créations de la marque, des améliorations seront apportées aux évolutions successives offrant aux musiciens des appareils de plus en plus puissants et polyvalents.
L’engouement pour le Hard-Rock et le Heavy-Metal dans les années 80/90 va inspirer BOSS qui sort la MT-2 Metal Zone en 1991. C’est à cette époque la distorsion la plus radicale et moderne.
En 1992 neuf nouvelles pédales sortes des ateliers dont les saturations DS-2 Turbo Distortion et HM-2 Heavy Metal Distortion, qui vont marquer les esprits.
Dans un registre plus traditionnel la saturation BD-2 Blues Driver de 1995 va séduire les guitaristes avec ses sonorités chaleureuses et réactives similaires à celles d’un ampli à lampes.

Nouveau coup d’éclat en 1998 avec le TU-2, premier accordeur chromatique en format pédale. Un must pour tous les pedalboards.

Les années 2000 seront tout aussi prolifiques, deux produits se démarquant très notablement : grâce à sa nouvelle technologie de modélisation COSM (Composite Object Sound Modeling) l’AC-3 Acoustic Simulator (2006) permet à votre guitare électrique de sonner comme une authentique acoustique. Dans cette lignée suivront en 2007 les simulations d’amplis FBM-1 '59’ Fender Bassman et FDR-1 '65 Fender Deluxe Reverb.
Mais une mention très spéciale doit être décernée au RC-2 Loopstation. Débridant leur créativité, ce mini sampleur/looper va en un éclair devenir l’objet de toutes les convoitises pour les musiciens de tous bords.

En 2003 BOSS introduit la gamme des Twin Pedal (DD-20, RE-20) qui combine la praticité et la simplicité d’emploi des pédales compactes, à la flexibilité et fonctionnalité des multi-effets. Le concept est très favorablement accueilli.

Initialement fabriquées au Japon, la production des pédales BOSS est vers 1990 transférée à Taiwan. Exception faites de détails graphiques et d’un système d’ouverture de la trappe pile modifié (un bouton en plastique permet de changer la pile sans outil), le design global et les circuits resteront inchangés; la seule exception est la DS-1 Distortion dont des composants seront remplacés à trois reprises en 1994, 2000 et 2007.

Toutes les pédales BOSS utilisent un interrupteur de type "buffered bypass" qui permet d’éviter les bruits de déclanchement. A défaut d’être totalement transparent, ce système possède l’avantage de limiter les pertes de signal engendrées par l’utilisation de longs câbles reliant la guitare aux pédales, et les pédales à l’amplificateur.
Avec des millions d’unités vendues à travers le monde, de nombreuses références innovantes ayant contribué à forger le son d’artistes majeurs dans tous les univers musicaux, il est indéniable que la BOSS Corporation a eu un impact très fort sur la musique amplifiée.

boss ( 142 ) RÉSULTAT(S) Boss


HISTORIQUE DE LA MARQUE BOSS

Prix X

à

Type d’offres

En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris