HISTORIQUE DE LA MARQUE schecter

Schecter Guitar Research est une entreprise basée aux USA qui produit des guitares, des basses et des amplis depuis la fin des années 70. Ces instruments jouissent depuis toujours d’une excellente réputation, qu’ils soient issus du Custom Shop ou élaborés dans des usines asiatiques.

En 1976, l’atelier de David Schecter offre exclusivement un service de remise en état et de vente de pièces détachées pour guitare électrique. La qualité des réparations va permettre à la petite société de se faire une renommée.
En élaborant sa première guitare électrique prête à jouer en 1979, Schecter passe à la vitesse supérieure. L’échoppe devient un véritable Custom Shop dont la micro production d’instruments haut de gamme sera diffusée via quelques revendeurs américains sélectionnés. L’exceptionnelle qualité de ces guitares va attirer l’attention de musiciens aussi notables que Pete Townshend, Mark Knopfler ou Ritchie Blackmore.

Séduits par l’énorme potentiel de ces instruments, un groupe d’investisseurs texans fait l’acquisition de Schecter en 1983, relocalisant la société à Dallas.

La marque dévoile dès le Winter Namm Show de 1984 une douzaine de nouveaux modèles originaux. Mais c’est la réplique du modèle Custom de Pete Townshend qui reste dans les mémoires : considérée comme un plagiat de sa Telecaster©, Fender© attaque Schecter. La jeune entreprise disparait des radars quelques temps entre 1986 et 1987.

Schecter en profite néanmoins pour fabriquer une série de modèles custom pour Yngwie Malmsteen. Ces guitares avec touches creusées (scalloped) et tête reverse inspireront les futures Fender Yngwie Malmsteen Signature.

En 1987 Schecter est repris par un entrepreneur japonais (Hisatake Shibuya) qui décide de redonner ses lettres de noblesse à la marque. Il réimplante l’usine en Californie, et focalise la production sur du Custom Shop avec une diffusion très réduite dans un petit nombre de magasins spécialisés.

La politique de la firme va à nouveau évoluer avec l’arrivée aux commandes de Michael Ciravolo en 1996. Cet ancien revendeur exclusif Schecter et musicien affirmé, connait bien les artistes du milieu musical californien. Il va ainsi promouvoir la marque avec l’appui des guitaristes Robert DeLeo de Stone Temple Pilots ou de White Zombie.

Ciravolo va donner une envergure internationale à Schecter en imaginant dans un premier temps de nouveaux designs originaux (Avenger, Hellcat et Tempest).
Il va surtout réussir le tour de force de gagner des parts de marché en parvenant à faire baisser le prix des instruments sans pour autant compromettre leur qualité. A partir de 1997, une nouvelle gamme d’instruments sera produite à Incheon en Corée du Sud, mais avant d’être expédiés aux revendeurs, ils seront retournés dans les ateliers américains pour y être vérifiés et impeccablement réglés.

Les Schecter Diamond coréennes sont présentées au Summer Namm Show de 1998 avec un succès retentissant.
Dès l’année suivante, de nouvelles références sont proposées et notamment la C-1 qui représente parfaitement l’esprit Schecter, mixant tradition, innovation et excellence. C’est un modèle incontournable du catalogue.

Les bénéfices réalisés grâce aux ventes des Diamond vont permettre à Schecter d’agrandir ses usines et d’investir dans de nouveaux outils de production haute performance. Les guitares et basses de la nouvelle série "USA Production" vont amplement bénéficier de ces nouvelles technologies.

En 2013 Schecter introduit ses premiers amplificateurs, dont le concept a été pensé par James Brown, bien connu pour avoir contribué à l’élaboration du Peavey 5150 de Van Halen.
Ces amplis, répartis en une gamme Custom Shop et une gamme asiatique (Stage Series) produisent notamment des saturations agressives et définies idéales pour le Metal contemporain. Synyster Gates du groupe américain Avenged Sevenfold possède d’ailleurs son modèle signature (le Hellwin).

Schecter a depuis l’origine misé sur la constance dans la qualité de ses instruments. Pari gagnant. Une bonne part de son catalogue s’adresse aux musiciens de Hard-Rock et Heavy-Metal, avec pour porte-étendard des modèles signatures comme les Jeff Loomis, Keith Merrow ou Synyster Gates. Mais Schecter vise un plus large public et propose également de séduisantes acoustiques, ou des guitares très originales comme la superbe Ultracure de Robert Smith (The Cure).

schecter ( 88 ) RÉSULTAT(S) Schecter


HISTORIQUE DE LA MARQUE SCHECTER

Prix X

à

Catégories

Type d’offres

En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris