HISTORIQUE DE LA MARQUE focusrite

En 1985, George Martin, ancien producteur des Beatles, demande à Rupert Neve de concevoir un
préampli micro équipé d’un égaliseur, dans le but de customiser les consoles Neve du studio Air de Londres et de Montserrat aux Caraïbes. Ce projet donne naissance à la marque Focus-Rite qui fabrique un premier module sous la référence ISA 110. Il s’agit d’un préampli micro à transformateur couplé à un égaliseur 4 bandes, pourvu d’un filtre haut et bas. Cette nouveauté fut accueillie avec enthousiasme dans les deux studios. Par la suite l’ISA 110 sera commercialisé comme une périphérie de traitement externe.
En 1988 l’ISA 130 vient compléter la gamme. Ce dernier permet de traiter la partie dynamique du son. Il est composé d’un compresseur mono, limiteur, de-esser et expendeur gate.
En studio, l’utilisation commune de l’ISA 110 et 130 est à l’origine de prises audio de grande qualité.

En 1988, Focus-Rite propose une console dont les tranches sont composées des deux modules. Le mot d’ordre est la perfection sans concession au regard du coût de fabrication. L’investissement pour la réalisation d’un tel projet est si prohibitif, que uniquement deux consoles verront le jour avant que la marque ne soit confrontée à des difficultés financières.
Le studio Master Rock à Londres et le studio Electric Lady Land à Londres seront équipés de la fameuse table audio. Le logo ‘FF’ de la marque qui fait penser au symbole musical ‘fortissimo’ représente les initiales de la console Forte Focus-Rite

En 1989, Phil Dudderidge, rachète les actifs de l’entreprise qui sera rebaptisée Focusrite Audio Endineering LTD. En 1990, dix nouvelles consoles FOCUSRITE STUDIO seront produites pour de prestigieux lieux d’enregistrement. Six de ces machines sont encore en activité. Focusrite extrapole la technologie de ses consoles pour le développement de modules externes. L’année 1993 donnera naissance à la mythique série RED. Les panneaux de façade sont fraisés dans un aluminium de couleur rouge. Le RED1 et RED3 seront récompensés de l’illustre prix TCE. Cette gamme sera complétée par la série BLUE destinée au mastering.

Le nombre croissant de Home-Studio, incite Focusrite à conquérir ce marché avec la série GREEN en 1996, puis en 1998 avec la série PLATINIUM, dont le cahier des charges est de proposer un rapport qualité prix inconnu à cette époque.

L’année suivante, la réunion de l’ISA 110 et 130 dans un même module donne naissance à l’ISA 430. La nouveauté est équipée de fonctions supplémentaires, comme un insert positionnable ou encore l’option d’une sortie numérique en 24/96.

Au début des années 2000, la C24 arrive sur le marché. Elle est le fruit d’une collaboration entre Focusrite et Digidesgn .Cette surface de contrôle, dédiée au logiciel Protools, dispose de 16 préamplis micros de la série PLATINIUM ainsi qu’une section monitoring complète. Cette nouveauté reprend les principales fonctions de la série Procontrol Digidesign, pour un prix de vente nettement inférieur.
Focusrite est aussi à l’origine de la M-BOX, première interface audio Digidesign en USB.
Cette dernière était livré avec le logiciel Protools ‘LE’.

En 2003 l’audio numérique occupe une place prédominante dans les studios. Avec le Liquid Channel, la marque associe l’analogique au digital. La fonction de cette machine est l’émulation et la combinaison des préamplis micros, compresseurs et égaliseurs des plus grandes marques d’audi pro. La même année Focusrite développe un plug-in émulant les modules historiques ISA 110 et 130 pour le logiciel audio de référence: Protools.

2005 est une période charnière pour la marque, qui commercialise sa première interface audio sous protocole firewire 400. La SAFFIRE est équipée de 4 entrées analogiques dont deux préamplis micros Focusrite avec alimentation 48v. La conversion numérique se fait en 24 bits et 192 khz. Les 8 sorties symétriques permettent de gérer le 5 plus 1 ou un réseau de monitoring. Une entrée sortie S/PDIF ainsi qu’une interface midi complètent les caractéristiques. Le matériel est livré avec Saffirecontrol, une suite de plug-in destinée au traitement audio.
La gamme s’étoffe en 2009 avec l’arrivée d’une SAFFIRE PRO DSP24. L’interface firewire possède un DSP ainsi qu’un temps de latence extrêmement faible. Elle est équipée du système VRM qui reproduit l’acoustique de différentes tailles de pièces.
De plus, ce système émule de nombreuses enceintes qui font office de références en monitoring.
Bien entendu, on retrouve une suite de plug-in et un logiciel de mixage qui permettent de tirer partie des 16 in et 8 out.
Quelques mois plus tard, la Saffire 6 USB, équipée de 2 entrées et 4 sorties, séduit le monde DJ de par sa simplicité d’utilisation. Le logiciel Ableton est livré avec une véritable banque d’échantillons.
L’Isa One fait son apparition en 2010. Il reprend les principales caractéristiques de l’Isa 110 avec 4 impédances commutables. Une fonction DI ainsi qu’une carte de sortie numérique complètent les fonctions du préampli micro.

En parallèle, Focusrite poursuit le développement des plug-in avec la sortie de la Midnight Plug In Suite, qui émule les standards de la marque.
Aujourd’hui, le fabricant multiplie les innovations. La gamme Scalett 2, qui fonctionne en USB 2, donne le choix parmi 6 interfaces, dont le nombre d’entrées et de sorties varie de 2 in/2 out à 19 in/20 out.
Les Saffire Pro-26 er Pro-40, sur la base du firewire 400, propose respectivement 18 in/8 out et 20 in/20 out.
En Thunderbolt, il existe 4 références dans la série Clarett et 2 dans la série Red.
Le Red-4PRE er le Red-8PRE proposent jusqu’à 64 in/64 out. Ils sont équipés du protocole Dante et compatibles avec la carte Avid HDX et le Protools HD.
Les préamplis micros Red Evolution, qui les équipent, ont été spécialement développés et offrent une qualité audio hors du commun.

Dans l’univers du studio comme celui de la scène, les configurations audio peuvent devenir très lourdes à mettre en place. Le protocole Dante permet de router plus de 500 canaux audio avec une liaison de 1 Gbits/s, et ceci pour une latence inférieure à 2 milli- secondes.
A travers la série Rednet, Focusrite propose un large choix de préamplis micros, convertisseurs analogiques et numériques, interfaces bridge pour Protools HD et carte HDX, ou encore formats Madi.
Le savoir faire Focusrite, associé au protocole Dante, permet d’échafauder les configurations les plus audacieuses, avec une simplicité et un résultat audio rarement égalés.

focusrite ( 34 ) RÉSULTAT(S) Focusrite


HISTORIQUE DE LA MARQUE FOCUSRITE

Trier par

Prix X

à

Type d’offres

DISPONIBLE

En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés. En savoir plus.
J'ai compris